Réduction des capacités de sauvetage ce dimanche après l’instruction donnée à l’Aquarius de faire route vers le nord sans délai

L’Aquarius, bateau de sauvetage humanitaire affrété par SOS MEDITERRANEE et opéré en partenariat avec Médecins Sans Frontières (MSF) a secouru 73 personnes à bord d’un canot pneumatique surchargé, dans les eaux internationales au large de la Libye, samedi 12 mai. Bien qu’il ait indiqué sa disponibilité à poursuivre son activité de recherche et sauvetage dans la zone et alors que les prévisions météorologiques auguraient ce week-end de potentiels autres départs périlleux, l’Aquarius a reçu samedi soir des autorités l’instruction de faire route vers le nord sans délai. L’Aquarius débarquera les 73 rescapés lundi 14 mai dans le port de Messine, en Sicile.

Sauvetage d’un canot pneumatique qui se dégonflait

Samedi à l’aube, l’Aquarius était de retour dans les eaux internationales au large de la Libye après le débarquement de 105 rescapés en Sicile jeudi 10 mai. A 8:00, le navire a reçu le signalement d’un bateau en détresse. Un marin-sauveteur de l’équipe de SOS MEDITERRANEE l’a repéré à l’aide de jumelles après quelques minutes. 73 personnes à bord d’un petit canot pneumatique surchargé et qui commençait à se dégonfler ont été secourues par les équipes de SOS MEDITERRANEE. L’Aquarius a mené le sauvetage en coordination avec le Centre italien de coordination des secours en mer (IMRCC) dans les eaux internationales au nord de Zuwara.

Deux petits bateaux de pêche étaient présents sur zone lors du sauvetage. Bien que leurs occupants n’aient pas entravé l’opération, les équipes ont été témoins de l’extraction du moteur et de l’essence de l’embarcation pneumatique par les occupants de ces bateaux de pêche après que l’opération de sauvetage soit terminée.

Parmi les 73 rescapés figurent 12 femmes, dont 2 femmes enceintes et 12 mineurs, dont 7 non accompagnés.

« Nous allions presque couler »

« On a avancé en mer pendant des heures et des heures. Je pensais que ma vie [était] terminée. Nous allions presque couler au moment où les sauveteurs sont arrivés », a raconté un jeune rescapé nigérian ayant passé onze mois en Libye à un membre de l’équipe de SOS MEDITERRANEE. « Nous avons été secourus à temps et personne n’est mort. Chaque vie a été sauvée », a-t-il poursuivi.

Un autre survivant a raconté au même membre de l’équipe : « [J’étais en Libye] pendant neuf mois. Sans liberté. A se cacher. L’esclavage… J’ai failli mourir… Ils m’ont frappé, j’ai perdu la vue [il montre son œil droit]. Je priais. Je priais pour que Dieu nous dirige vers vous… [pour] nous sauver… Je suis si heureux. Je ne suis pas mort là-bas. Vous m’avez sauvé… Je suis si content, si heureux ».

L’Aquarius instruit de faire route vers le nord : réduction des capacités de recherche et sauvetage ce dimanche

Samedi soir, l’Aquarius a reçu du IMRCC, qui coordonne les opérations de sauvetage jusqu’au débarquement, l’instruction de faire route vers le nord sans délai, pour débarquer les 73 personnes secourues plus tôt dans la journée. Le débarquement des rescapés s’effectuera lundi midi dans le port de Messine en Sicile, seuls lieu et horaire disponibles pour le débarquement de rescapés d’après les autorités. Cette instruction fut donnée malgré les indications apportées par l’Aquarius sur sa disponibilité à rester patrouiller dans la zone. Au vu de prévisions météorologiques favorables, les équipes de l’Aquarius s’inquiétaient de potentiels nouveaux départs périlleux des côtes libyennes ce dimanche. L’Aquarius a la capacité d’accueillir plus de 500 personnes à son bord.

Après le débarquement de 73 personnes à Messine lundi 14 mai, l’Aquarius se dirigera vers le port de Catane pour un changement d’équipage et un réapprovisionnement. Le navire reprendra la mer en fin de semaine pour poursuivre sa mission de sauvetage.

——————————

CONTACT PRESSE:  Julie Melichar (Genève), +41 76 473 99 94 / j.melichar@sosmediterranee.ch

◊◊◊

À propos de SOS MEDITERRANEE, association européenne de sauvetage en mer Méditerranée

SOS MEDITERRANEE est une association fondée en 2015 par un groupe de citoyens européens, décidés à agir face à la tragédie des naufrages à répétition en mer Méditerranée.

L’association est apolitique avec un seul impératif : sauver des vies en mer. Grâce à une mobilisation exceptionnelle de la société civile européenne, SOS MEDITERRANEE a affrété un navire de 77 mètres, l’Aquarius, et a débuté les opérations de sauvetage fin février 2016 au large des côtes libyennes, permettant de secourir plus de 28’000 personnes.

Chaque jour en mer coûte 12.000 CHF afin de financer la location du navire, son équipage, le fuel, et l’ensemble des équipements nécessaires pour prendre soin des réfugiés. L’association lance un appel à soutien et à mobilisation auprès de tous les acteurs de la société civile: particuliers, ONG, fondations, mécènes, entreprises et pouvoirs publics, pour lui donner les moyens de poursuivre ses opérations. Plus de 90% de notre budget provient de dons privés !