DATE

Entre le 24 et le 27 avril 2022, 295 personnes ont été secourues par l’Ocean Viking, navire affrété par SOS MEDITERRANEE en partenariat avec la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR), au cours de quatre opérations de sauvetages effectuées en Méditerranée centrale.

La présence des garde-côtes libyens, très proches des embarcations et provoquant l’inquiétude des personnes naufragées, est à signaler sur les deux premiers sauvetages.

Après l’évacuation médicale d’un patient dont l’état de santé se détériorait rapidement, le soulagement a été grand lorsque le 4 mai, Pozzallo, en Sicile, a été désigné comme port sûr de débarquement. Le sauvetage s’est achevé le 6 mai avec le débarquement des 129 rescapé.e.s encore à bord.

Retour sur cette vingtième mission de recherche et de sauvetage de l’Ocean Viking.

 

6 mai 2022 

Le sauvetage prend fin avec le débarquement des dernières personnes secourues (129) encore à bord de l’Ocean Viking. Notre soulagement est immense mais nous avons été témoins une nouvelle fois de l’échec de l’UE à coordonner un mécanisme de débarquement, au détriment du droit maritime et des droits humains.

5 mai 2022

Ce matin l’Ocean Viking a accosté à Pozzallo où le débarquement a commencé pour 294 rescapé.e.s. Après 4 sauvetages compliqués et 8 jours d’attente, nous sommes soulagés que ces personnes ayant subi des atrocités en Libye et perdu des proches en mer atteignent enfin un port sûr.

4 mai 2022

Dans la soirée, Pozzallo sera finalement désigné comme lieu sûr de débarquement pour les 294 rescapé.e.s bloqué.e.s à bord de l’Ocean Viking depuis 10 jours.

12 demandes de lieu sûr et toujours pas d’option en vue pour les 294 rescapé.e.s à bord de l’Ocean Viking. Pour Luisa Albera coordinatrice des opérations de recherche et de sauvetage “retenir sur un navire de sauvetage des rescapés ayant frôlé la mort en mer est indigne”. Lire la déclaration.

3 mai 2022

Un patient dont l’état de santé se détériorait rapidement a dû être évacué de l’Ocean Viking. Les garde-côtes italiens le transfèrent vers un hôpital disposant de capacités chirurgicales. 294 rescapé.e.s attendent toujours de débarquer dans un lieu sûr.

2 mai 2022

Kader* fait partie des personnes rescapées ayant signalé la noyade de 12 personnes il y a une semaine. Il explique comment il a perdu l’un de ses amis lors de cette terrible nuit.

*Le nom à été modifié pour protéger l’identité du rescapé

1er mai 2022

Après 9 demandes de port sûr envoyées aux autorités, 295 personnes secourues en 4 opérations compliquées sont toujours bloquées à bord de l’Ocean Viking. Certaines attendent déjà depuis 7 jours. Nous demandons leur débarquement immédiat dans un port sûr.

29 avril 2022

A bord de l’Ocean Viking, 295 rescapé.e.s attendent un lieu sûr. Certain.e.s ont vu des personnes se noyer avant d’être secouru.e.s par nos équipes. Tou.te.s étaient à bord d’embarcations innavigables, surpeuplées, par mer agitée et vents forts. Ces femmes, enfants et hommes doivent débarquer sans délai.

28 avril 2022

Sur le pont de l’Ocean Viking, Jean* secouru il y a 3 jours, s’est confié sur son tragique périple en mer, au cours duquel 12 personnes ont été emportées par les vagues en pleine nuit. Avant ce voyage en mer, Jean*, 28 ans, a souffert de nombreuses violences en Libye. Il nous a dit que sa seule issue était de risquer sa vie en mer. Néanmoins, il n’avait pas envisagé que le bateau pour lequel il a payé pour embarquer était innavigable. Il fait partie des 295 rescapés à bord de l’Ocean Viking.

*le prénom a été changé afin de protéger l’identité du rescapé.

27 avril 2022

Au matin, une autre embarcation pneumatique en détresse a été repérée aux jumelles par des vagues de plus de 2 mètres. 59 personnes en danger de mort imminent ont été secourues.

26 avril

Dans la nuit, l’Ocean Viking réalise un sauvetage éprouvant d’une embarcation pneumatique en détresse en zone de recherche et de sauvetage libyenne, dans l’obscurité totale, avec des vagues de 3 mètres. 72 personnes, dont des femmes et des enfants, ont été retrouvées, dépourvues de gilets de sauvetage. Un homme s’est effondré pendant l’évacuation. Toutes ces personnes étaient épuisées.

25 avril 2022 

L’Ocean Viking effectue un deuxième sauvetage critique de 94 personnes en détresse à bord d’un pneumatique surchargé en eaux internationales, au large de la Libye. Pendant l’opération, un patrouilleur libyen s’est à nouveau approché, provoquant l’inquiétude des naufragé.e.s. Après leur sauvetage, les rescapé.e.s ont expliqué à nos équipes que 15 personnes étaient tombées à l’eau dans la nuit. Seules 3 ont réussi à revenir, les autres se sont probablement noyées. 12 personnes sont officiellement portées disparues.

24 avril 2022 

L’Ocean Viking porte secours à 70 personnes en détresse d’une embarcation pneumatique dégonflée en eaux internationales au large de la Libye. L’ONG Pilotes Volontaires a participé aux recherches. Un patrouilleur libyen est arrivé pendant l’opération et s’est approché de la scène, provoquant la panique.

22 avril 2022

Les équipes à bord de l’Ocean Viking et à terre rendent hommage aux personnes qui ont péri dans le naufrage de grande ampleur dont nous avons été témoins l’an dernier (lire le communiqué).

15 avril 2022 

Les équipes à bord de l’Ocean Viking s’entraînent en vue d’une future mission en mer. Les techniques de sauvetage de masse et de soins post-sauvetage sont rigoureusement répétées avec plusieurs scénarios abordant un large éventail de situations. Parmi les exercices, les équipes s’entraînent à des procédures et gestes précis en cas d’ »homme à la mer ». Rapidité, communication et coordination sont essentielles pour sortir les personnes de l’eau en quelques secondes et fournir des soins médicaux urgents aux rescapé.e.s en état critique.

Crédit photo : Claire Juchat / SOS MEDITERRANEE

Dernières
Actualités