Membres du Comité

Deux ans après sa création, les membres de l’association SOS MEDITERRANEE Suisse ont voté le renouvellement de leur comité lors d’une Assemblée Générale extraordinaire tenue le 3 octobre 2019 à Genève. Ce nouveau comité bénévole est désormais composé de Dick Marty, Serge Michel (Président), Samia Hurst, Richard Watts (Trésorier), Adina Rom et Stefan Manser-Egli (Secrétaire) (biographies en fin de communiqué).

Dick Marty explique son engagement avec SOS MEDITERRANNE en ces mots : « La Méditerranée a été le berceau de notre civilisation, aujourd’hui elle est devenue un immense cimetière, symbole de l’insensibilité et de l’indifférence des plus nantis. Notre but est de tendre une main à des désespérés en détresse et de contribuer à sauver des vies. Ce sont de tels gestes qui nous rappellent que nous sommes des êtres humains. »

« L’obligation de prêter assistance à quiconque est en détresse en mer est un principe historique du droit maritime », explique Richard Watts, spécialiste maritime et nouveau Trésorier de l’association. « Il est essentiel que tous les capitaines et Etats le respectent, et c’est à ce devoir que répond l’Ocean Viking en sauvant des vies au large de la Libye. »

Avec ce nouveau comité, SOS MEDITERRANEE souhaite étendre ses actions de témoignage à trois des régions linguistiques suisses, et sensibiliser le plus grand nombre à la situation catastrophique en Méditerranée centrale. L’association, par la voix de son nouveau Président Serge Michel, salue l’important travail effectué par son comité fondateur et en remercie ses membres : Thomas Bischoff, Béatrice Schaad, Geneviève Marthaler-Conne et Marta Hans-Moevi.

Biographies des nouveaux membres du comité

Serge Michel (Président): Journaliste, prix Albert Londres de reportage en 2001, il a été rédacteur en chef adjoint du Temps et du Monde et est l’auteur de plusieurs livres sur l’Iran, la Chine, l’Afrique, l’Irak et l’Afghanistan. Il est actuellement le directeur éditorial et l’un des co-fondateurs de Heidi.news.

Stefan Manser-Egli (Secrétaire): Assistant et doctorant en études transnationales à l’Université de Neuchâtel, il est également « Policy Fellow Migration » à FORAUS et co-auteur du livre « Neuland – Schweizer Migrationspolitik im 21. Jahrhundert » et d’une proposition de réforme pour le système de Dublin. Il est aussi membre du conseil d’administration du mouvement Opération Libero et de l’organisation suisse de défense des droits humains humanrights.ch.

Richard Watts  (Trésorier): Fondateur en 2008 de HR Maritime, spécialiste maritime et du commerce international. Il est également « Fellow » de l’Institute of Chartered Ship Brokers (ICS) et dispense des cours de formation notamment en coopération avec GTSA, Global Training Group et Lloyds Maritime Academy.

Samia Hurst (Membre): Bioéthicienne et médecin, consultante du Conseil d’éthique clinique des HUG, responsable de l’Unité d’éthique clinique du CHUV, et directrice de l’Institut Ethique, Histoire, Humanités (IEH2) à la Faculté de médecine de Genève. Ses recherches portent sur les enjeux éthiques de la pratique clinique, de la recherche et des politiques de santé, en particulier les questions touchant à l’équité et à la protection des personnes vulnérables.

Adina Rom (Membre): Fondatrice et PDG de Policy Analytics (visant à accroître l’impact social des entreprises grâce aux données) et directrice exécutive d’ETH4D (initiative de l’ETH visant à développer des innovations répondant aux défis mondiaux et éduquer les futurs leaders en matière de développement durable).

Dick Marty (Membre): Ancien procureur général du canton du Tessin, député au Conseil des États pendant seize ans, membre de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe pour laquelle il a mené différentes enquêtes qui l’ont fait connaître sur la scène internationale

Photo (de gauche à droite) : Serge Michel, Samia Hurst, Richard Watts, Dick Marty, Caroline Abu Sa’Da, Béatrice Schaad, Geneviève Marthaler-Conne, Thomas Bischoff et Marta Hans-Moevi
Crédit photo : Jean-Pierre Vicario / SOS MEDITERRANEE