SOS MEDITERRANEE

Suisse

L’Aquarius est reparti en mer

L’Aquarius a repris la mer le 15 septembre en direction des eaux internationales après une longue escale technique à Marseille. Bien que porté par un exceptionnel soutien de la société civile européenne, l’Aquarius demeure l’un des derniers navires humanitaires actifs en Méditerranée, et opère dans un contexte toujours plus incertain.

Suivez ses activités de manière quotidienne en consultant son journal de bord en ligne : https://onboard-aquarius.org.

Alors qu’il a déjà permis de secourir environ 29 000 personnes, quels sont les ports qui lui seront ouverts à l’avenir ? Face à l’inertie et au cynisme des gouvernements européens, nous appelons chaque citoyen à se mobiliser pour permettre à l’Aquarius de poursuivre sa route, de continuer à assurer sa mission de sauvetage ; nous vous encourageons à soutenir par-delà ce bateau, les valeurs humanitaires qu’il représente et qui sont aujourd’hui plus que jamais en péril. Les équipes de SOS MEDITERRANEE restent convaincues qu’aucune alternative n’existe au sauvetage de vies en détresse en mer. Selon ce principe, ancré dans la tradition maritime, il est du devoir de tout marin de ne laisser personne mourir en mer. Une seule journée en mer coûte 12 000 francs. Par votre soutien, donnez un avenir à l’Aquarius.

 

SOS MEDITERRANEE a été créée en 2015 par des citoyens européens constatant qu’il n’existe pas de dispositif de sauvetage adéquat en mer Méditerranée pour faire face efficacement, dignement et de manière pérenne, à la présence de bateaux de migrants en détresse. L’association SOS MEDITERRANEE Suisse a été crée en août 2017 et s’inscrit dans le réseau européen SOS MEDITERRANEE. SOS MEDITERRANEE est une association civile européenne pour le sauvetage des personnes en détresse en mer Méditerranée, indépendante de tout parti politique et de toute confession, qui se fonde sur le respect de l’Homme et de sa dignité, quelle que soit sa nationalité, son origine, son appartenance sociale, religieuse, politique ou ethnique. Il s’agit donc d’une initiative de citoyens qui mobilisent des compétences professionnelles variées (maritimes, humanitaires, médicales, juridiques etc.) afin d’organiser le sauvetage des migrants en détresse dans la mer Méditerranée, de les accompagner pour une meilleure protection à terre et de témoigner de leur situation. Depuis février 2016, l’Aquarius a assisté 29’464 personnes.